fiscalités et comptabilité algerienne Index du Forum

fiscalités et comptabilité algerienne
Vous avez des besoins en fiscalité ou en comptabilité en Algérie ?

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Bilan et compte de résultat – documents comptables de base

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     fiscalités et comptabilité algerienne Index du Forum -> Normes comptables internationales (IAS) -> Comptabilité
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
ayoubiate


Hors ligne

Inscrit le: 01 Mar 2016
Messages: 267
Localisation: ALGER
Masculin Bélier (21mar-19avr) 虎 Tigre
Point(s): 267
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Dim 2 Oct - 18:10 (2016)    Sujet du message: Bilan et compte de résultat – documents comptables de base Répondre en citant

Bilan et compte de résultat – documents comptables de base
Le bilan et le compte de résultat sont deux états qui constituent la base de la comptabilité.
Cependant, leur interprétation est souvent erronée.  :
Que signifient-ils ?
Comment fonctionnent-ils ?
Quelle est la relation entre le bilan comptable et le compte de résultat ?
La comptabilité reflète le fonctionnement d’une entreprise : elle fait financer des moyens de production afin de satisfaire une clientèle en lui élaborant des biens ou en lui mettant à disposition ses services.
Les moyens de production vont générer des recettes qui vont contribuer, après avoir soustrait les dépenses, à générer un résultat.
La possession des moyens de production constitue un emploi.
Le financement de ces biens constitue une ressource.
Le bilan est le reflet, à un instant « t » de la vie d’une entreprise, de son patrimoine ; c’est-à-dire :
Ce qu’elle possède (ou autrement dit, ses actifs)
Traditionnellement, les emplois figurent dans les comptes « Immobilisations », « Stocks », « Créances », « Banque » et « Caisse ».
Lorsque les emplois augmentent, ces comptes sont débités (s’ils diminuent, ils sont crédités).
Les actifs regroupent les emplois permanents (l’actif immobilisé) et les emplois temporaires (l’actif circulant).
Ce qu’elle doit (ses dettes, c’est-à-dire son passif)
Les ressources figurent en général dans les comptes « Capital », « Réserves », « Emprunts », « Dettes fournisseurs » et « Dettes fiscales et sociales ».
Lorsque les ressources de l’entreprise augmentent, ces comptes sont crédités.
A l’inverse, ils sont débités.
Cette catégorie regroupe trois types de ressources :
les financements permanents (apports des associés en capital), les financements temporaires (emprunts bancaires, délais de paiements fournisseurs) et les nouvelles ressources générées par les profits que l’entreprise a générés dans le passé et qui n’ont pas été distribués sous forme de dividendes.
Le bilan fait apparaître le résultat de l’exercice de l’entreprise au passif mais il ne permet pas de détailler l’ensemble des opérations qui ont contribué à sa formation.
Le compte de résultat est l’état comptable qui permet d’analyser le résultat des opérations de l’exercice écoulé.
Pour aller plus loin : lire, comprendre et interpréter un bilan comptable.
Le compte de résultat
Le compte de résultat ne tient compte que des opérations ayant une incidence sur le résultat.
Ainsi, il tient compte des recettes (appelées « produits ») desquelles il convient de soustraire les biens et services consommés ou utilisés pour générer les recettes (on appelle cela des « charges »).
Les comptes de produits et les comptes de charges sont appelés « comptes de gestion ».
La différence entre les deux notions fait naître le résultat comptable. 
Le compte de résultat se contente de résumer la vie de l’entreprise dans un passé récent c’est-à-dire le résultat qu’elle a généré au cours d’un exercice comptable, sans ne rendre compte des opérations réalisées antérieurement.
Il permet de voir si les affaires ont généré un bénéfice ou une perte.
Lorsque les produits sont supérieurs aux charges, le solde est créditeur et l’entreprise a réalisé un bénéfice ;
A l’inverse (les charges excèdent les produits), le solde est débiteur et l’entreprise subit une perte.
Le résultat définitif comprend différents « sous-résultats » qui ont une importance capitale :
Le résultat d’exploitation :
C’est le résultat des opérations provenant de l’activité normale de l’entreprise ;
Le résultat financier :
c’est le résultat des opérations financières uniquement (produits financiers-charges financières) ;
Le résultat exceptionnel :
C’est le résultat des opérations n’entrant pas dans le cadre de l’activité normale de l’entreprise.
Exemple de compte de résultat simplifié :
Pour aller plus loin : lire, comprendre et interpréter un compte de résultat.
La relation entre le bilan et le compte de résultat
Le résultat tel qu’il ressort du compte de résultat vient intégrer les capitaux propres figurant dans le passif du bilan à la clôture de l’exercice.
Le bénéfice ou la perte de l’exercice est un compte de bilan à part entière :
Le bénéfice apparaît au crédit du compte 120 « Résultat de l’exercice (bénéfice) » ;
La perte apparaît au débit du compte 129 « Résultat de l’exercice (perte) ».
 
_________________
الإنسان حينما يطبق القانون يسمو على الحيوان وحينما يبتعد عن القانون والعدالة ينحط ويصبح أقل من الحيوان.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 2 Oct - 18:10 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     fiscalités et comptabilité algerienne Index du Forum -> Normes comptables internationales (IAS) -> Comptabilité Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com